Les légumineuses

Principes fondamentaux

Les légumineuses : principes fondamentaux

Par opposition aux légumes dont nous ne consommons que les racines, les feuilles ou les tubercules, les légumineuses sont les graines de ces plantes qui seront, une fois séchées, consommées sous formes de grains. La culture des légumineuses remonte à plusieurs millénaires avant JC notamment les lentilles et les pois chiches.

5 Bonnes raisons de consommer des légumineuses.

1- Elles sont riches et équilibrées

L’obésité frappe plus de 500 millions de personnes dans le monde tandis que 800 millions d’êtres humains souffrent de malnutrition. Les légumineuses permettraient de réguler ces écarts en apportant à chacun l’équilibre alimentaire nécessaires. Pauvres en matières grasses, riches en fibres et riches en protéines elles nourrissent tout en conférant un sentiment de satiété qui dure dans le temps. Malgré leur teneur en protéines, on ne trouve pas les acides aminés essentiels en quantités équivalentes. Nos ancêtres les associaient avec du riz ou des céréales de manière intuitive, puisque les acides aminés qui composent les protéines des céréales complètent celles des acides aminés.

De plus, le jus de citron, riche en vitamines C, souvent associé dans les recettes à base de léguineuses, permet à l’organisme de mieux fixer le fer des légumineuses.

2 - Elles améliorent notre santé

Pauvres en graisses et riches en fibres, l’indice glycémique des légumineuses est bas. Leur taux de fibres renforce rapidement le sentiment de satiété et permet également de stabiliser le sucre et l’insuline dans le sang. Ce faisant les légumineuses sont un aliment indispensable pour les diabétiques ou les personnes qui cherchent à perdre du poids. Leur taux de fibres solubles permet de faire baisser le cholestérol minimisant le risque de maladies cardiovasculaires. Leur taux en fer permet de répondre aux besoins journaliers efficacement et de lutter contre les carences.

Leurs protéines, plus complètes que les protéines contenues dans les légumes verts, permettent aux végétariens d’aborder un régime alimentaire équilibré, surtout lorsque les légumineuses sont associées à des céréales. Sans gluten, les légumineuses soulagent les personnes intolérantes ou allergiques sans oublier la présence de composés bioactifs qui préviennent les risques de cancers. Pour finir, on ne retrouve pas dans les légumes secs d’antibiotiques, vaccins ou autres substances chimiques que l’on est susceptible de retrouver dans toute protéine d’origine animale.

3 - Elles minimisent l’impact de notre consommation sur le climat

La production agricole est responsable d’un tiers de la production de CO2 à l’échelle mondiale. Elle est aussi consommatrice de grandes quantités d’eau potable.

Les légumineuses ont une capacité d’adaptation exceptionnelle aussi bien sur des terres riches et fertiles que sur des terres arides et sèches. Elles consomment peu d’eau pour pousser et ont la particularité de fixer l’azote de l’air dans le sol évitant ainsi tout amendement des sols et les nuisances qui en découlent (émission de gaz à effet de serre, industrie chimique, etc). Elles ont les mêmes capacités pour le CO2.

4 - Elles améliorent la biodiversité

De part leur capacité à fixer l’azote de l’air dans le sol, les légumineuses permettent aux cultures suivantes en rotation de bénéficier de cet azote, limitant ainsi l’utilisation d’engrais supplémentaires. Elles rejettent sous forme de gaz de l’hydrogène dans les sols ce qui est bénéfique pour la biodiversité des sols (micro-organismes, bactéries, microbes, etc). Un sol sain resiste mieux aux intempéries et protégera mieux les cultures à venir des maladies et par effet boule de neige de l’utilisation de traitements chimiques. 

5 - Elles sécurisent tous les acteurs de la production

A l’échelle mondiale, les agriculteurs peuvent vendre et consommer leurs récoltes, les préservant de famines. Plus localement dans nos campagnes, les agriculteurs vendent des produits qui connaissent peu les cours de bourses des marchés mondiaux, elles garantissent donc un revenu décent aux agriculteurs.

Elles subissent peu les aléats climatiques et assurent donc une récolte sûre aux agriculteurs. Elles peuvent rentrer dans la composition de fourrage pour le bétail et assurent un couvert végétal d’excellente qualité, préservant et enrichissant les sols. Leurs cultures sont moins couteuses pour l’agriculteur et pour la planète en intrants chimiques.

intéret des légumineuses